Close


La sécurité

TopDéfinition

La sécurité, c’est la confiance et la tranquillité d’esprit résultant de la pensée qu’il n’y a pas de danger à redouter. La sécurité, c’est aussi d’être informé des règlements routiers et de ceux de l’Association. C’est connaître le mode de fonctionnement de l’Association et d’être sensibilisé à l’importance de la sécurité en groupe.

Ce n’est pas seulement l’affaire des responsables de la sécurité, mais plutôt l’affaire de tous. Il faut comprendre que le directeur de sécurité et ses adjoints ne sont pas des policiers ou des dictateurs, ils sont des membres qui essaient de promouvoir la sécurité sous toutes ses formes.

Par conséquent, il est important que chaque motocycliste soit :

  • courtois envers les autres usagers
  • respectueux vis-à-vis les règlements et le code routier
  • agit avec savoir-vivre

TopConditions

  • Physiques

 Il est beaucoup plus exigeant de piloter une moto que tous les autres véhicules routiers. Vous devez être en bonne forme physique et mentale. Les sens les plus sollicités sont la vue et l’ouïe. Ne circulez jamais sans vous protéger les yeux et soyez toujours attentif aux bruits environnants.

  • Mécaniques

 Avant chaque départ, il est primordial d’effectuer les vérifications suivantes :

  • pression et usure des pneus (il existe même des bouchons indiquant la pression)
  • pression et usure des pneus (il existe même des bouchons indiquant la pression)
  • les phares et l’ensemble des lumières de votre moto
  • l’inspection visuelle de l’ensemble des composantes de la moto (freins, silencieux, etc.)
  • votre pare-brise devrait être toujours propre (ne jamais utiliser un produit contenant de l’ammoniaque)
  • chaque motocycliste doit faire le plein d’essence avant chaque randonnée

TopLes départs

Il est recommandé d’arriver 15 à 30 minutes avant l’heure prévue pour le départ afin de pouvoir former les groupes. Tout en fraternisant entre eux, les membres du groupe pourront réviser les instructions à suivre, s’assurer d’une bonne communication et prendre connaissance de l’itinéraire.

La ponctualité aux départs est de rigueur et démontre un respect des autres

TopRouler en formations

L’A.M.R.N. préconise la formation en trio (damier) soit, un chef de groupe et 2 balayeurs.

 

Le 1er : le « chef de groupe »

Sa position est à gauche de la voie. C’est toujours lui qui signale les changements (dépassement, file indienne, etc.). Il doit s’assurer que la distance entre son trio et celui qui le précède est de 3 autos (50 pieds). Avant de signaler un changement de voie, il doit s’assurer que le trio complet peut effectuer la manoeuvre.

Le 2e : le « 1er balayeur »

Sa position est à droite de la voie à 1 seconde du chef de groupe. Lors d’un changement de voie vers la droite, le chef de groupe signale son intention. La fonction du 1er balayeur est de s’assurer que la voie est libre et amorce le changement de voie avec sécurité et aussitôt les 2 autres font de même.

Le 3e : le « 2e balayeur »

Sa position est à gauche de la voie à environ 2 secondes du chef de groupe. Lors d’un changement de voie vers la gauche, le chef de groupe signale son intention. La fonction du 2e balayeur est de s’assurer que la voie est libre et amorce le changement de voie avec sécurité et aussitôt les 2 autres font de même

Avant d’effectuer toutes manœuvres, les balayeurs doivent s’assurer
qu’ils sont à l’aise et en confiance avec ces changements

TopDépassement sur une route secondaire

Le dépassement s’effectue toujours à tour de rôle (1 à 1) en file indienne.

Chaque trio est autonome. Si un motocycliste s’immobilise, son trio doit s’arrêter pour lui venir en aide et les autres groupes doivent continuer leur trajet ;

Il est fortement recommandé d’éviter les dépassements de trio ;

Lors d’un dépassement, chaque trio devrait attendre le moment approprié avant d’effectuer un changement de voie (chacun son tour plutôt que l’ensemble du groupe).

TopSignaux essentiels à utiliser lors de sortie d’association

[easy-media med= »3603″ size= »150,150″]

TopQuelques conseils

  • Avoir une vue d’ensemble et regarder au loin
  • Respecter les limites de vitesse
  • Suivre l’itinéraire prévu
  • Garder la même position de formation dans le groupe
  • Regarder souvent vos rétroviseurs et ne pas avoir peur de tourner la tête (dessus de l’épaule)
  • Éviter de rester dans les angles morts
  • Au point de vue sécurité, il est recommandé de porter des vêtements appropriés : des bottes, des gants, des lunettes et un casque approuvé
  • Ne pas tenter d’impressionner les autres en prenant des risques inutiles
  • Ne pas avoir peur de ralentir si la route n’est pas bonne (pluie, cahots, trafic, sable, gravier, etc.).

TopConclusion

Les éléments énumérés précédemment ne sont qu’un survol. Il est fortement recommandé d’assister à la soirée théorique et aux journées de réhabilitation prévues à chaque année vers la fin d’avril ou au début de mai.

De plus, la Fédération motocyclistes du Québec (F.M.Q.) offre à tous ses membres les cours Moto Pro. Ces cours devraient être suivis par tout motocycliste afin d’améliorer ses compétences et ce, peu importe son niveau d’expérience.

MERCI DE VOTRE COLLABORATION ET N’OUBLIEZ PAS QUE
« NOTRE FIERTÉ C’EST DE ROULER EN TOUTE SÉCURITÉ »